Porte blindée et porte coupe-feu, quelles différences ?

La porte que nous utilisons dans notre maison est, sans aucun doute, le point clé de notre sécurité. Mais bien souvent, il y a des confusions sur les différents types de portes. C’est le cas notamment entre les portes blindées et les portes coupe-feu. 

Si ces deux modèles de portes offrent une sécurité optimale, leurs caractéristiques sont pourtant bien différentes. Voyons cela plus en détail. 

Que sont les portes blindées ?

Les portes blindées sont des portes qui intègrent des renforts à l’intérieur et sont fabriquées dans des matériaux particulièrement résistants. Ces portes se caractérisent également par leur épaisseur et leur serrure de sécurité.

Il existe différents types de portes blindées en fonction de ces matériaux. Par exemple, il y a quelques années, elles étaient fabriquées avec une ossature en bois, aujourd’hui obsolète en termes de sécurité (les techniques des voleurs progressent, et les ossatures en bois sont faciles à casser). De nos jours, on utilise des métaux beaucoup plus résistants comme l’acier.

Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu et à quoi sert-elle ?

Les portes coupe-feu peuvent être en métal, en bois ou en verre et sont installées dans des zones stratégiques d’un bâtiment pour diviser l’espace en secteurs. Plus le bâtiment est grand, plus il aura de secteurs. Ainsi, si l’un des secteurs prend feu, la porte coupe-feu rendra difficile la propagation du feu et de la fumée au secteur suivant. 

Par conséquent, sa fonction est d’empêcher l’incendie de se propager, de permettre une évacuation en toute sécurité et de faciliter le sauvetage et l’extinction des incendies.

Caractéristiques d’une porte coupe-feu

Les portes coupe-feu peuvent être plus ou moins résistantes au feu, mais toutes doivent répondre aux caractéristiques suivantes :

  • Intégrité ou capacité à résister aux effets du feu sur la face exposée, sans lui permettre de s’étendre sur la face non exposée.
  • Isolation ou capacité à résister aux effets du feu sur la face exposée sans lui permettre de se dilater sur la face opposée en raison du transfert de chaleur.
  • Temps de résistance au feu. Il varie selon le type de porte coupe-feu. Ce sera 30, 60, 90 ou même 120 minutes.
  • Durabilité de la fermeture automatique. C’est-à-dire la capacité à maintenir les jeux, les forces et les vitesses d’ouverture et de fermeture sans défaut après avoir subi un nombre considérable de cycles d’ouverture et de fermeture.

 

Comme nous venons de le voir, une porte blindée et une porte coupe-feu ont des objectifs différents. La première va empêcher ou retarder l’intrusion d’un voleur et la seconde va bloquer la progression du feu. Vous savez maintenant quel type de porte vous devez installer !

Partagez cet article

Un problème de clé ?

Faites confiance à Luc Debremaeker, spécialiste en dépannage serrurerie d’urgence
à Uccle, Forest, Saint Gilles, Drogenbos, Bruxelles ou dans les alentours

Intervention dans l’heure, 7 jours sur 7