Cambrioleurs : 6 conseils pour partir serein en vacances

6 conseils pour partir serein en vacances - serrurier luc debremaeker

« Chéri, tu es sûr d’avoir bien fermé la porte, hein ? »
« Double tour ? »
« Et celle de la terrasse ? »
« T’as vérifié tous les Velux ? »

On l’a tous vécu, le stress de partir en vacances et de laisser notre petite maison et tous nos trésors sans surveillance (parce que notre chihuahua de garde aussi a besoin de s’aérer l’esprit). Alors, on fait le tour de toutes les portes et fenêtres, une fois, deux fois, trois fois. On monte dans la voiture, on démarre. À peine sur l’autoroute, c’est le doute. « Et la porte-fenêtre ?… »

Penser à fermer portes et fenêtres quand on quitte sa maison est une chose, et non des moindres. Mais est-ce suffisant pour empêcher les voleurs de s’introduire chez vous ?

Voici 6 conseils pour partir en vacances sereinement

1.     Ne laissez pas votre maison sans vie

« Ah super, merci du conseil ! Mais encore ? Je vous rappelle qu’on part en vacances et qu’on n’a pas encore le don d’ubiquité… »

C’est vrai ! Mais nous avons la chance de vivre au 21ème siècle, et d’avoir à notre disposition un panel d’outils qui permettent de faire vivre notre maison à distance.

La magie de la technologie

Cela va du simple minuteur qui allumera systématiquement la petite lampe du salon à 21h46 chaque soir et l’éteindra à 8h57 le matin, à un véritable arsenal domotique.

Aujourd’hui, il est possible de contrôler sa maison à distance à partir de son smartphone. Comme vous le faites déjà peut-être pour régler le chauffage pour qu’il fasse bien chaud quand vous rentrez du travail, vous pouvez aussi télécommander les lampes et les volets. C’est ainsi que, depuis votre transat sur la plage, vous pourrez simuler votre présence en allumant ou éteignant vos lumières à distance. Et juste avant d’aller dormir, vous fermerez les volets comme si vous étiez chez vous. (Ou alors, petit conseil, programmez tout ça pour ne plus avoir à y penser !)

Les voisins, les amis, tout ça

Si la technologie vous donne de l’urticaire, pensez à faire surveiller votre maison par votre entourage. N’hésitez pas à demander à vos voisins ou à des amis de passer « faire du mouvement » dans votre maison : relever la boîte aux lettres, nourrir le chat (il vaut mieux quand même), fermer les volets, et pourquoi pas profiter de votre piscine ou organiser une petite fête ?

Plus votre maison est isolée, plus elle est intéressante pour les voleurs. Vous pourriez, par exemple, proposer à une personne de confiance de s’installer chez vous le temps de votre séjour à l’étranger, en échange de… de changement de cadre de vie. Si vous avez un beau jardin et une villa dans un cadre champêtre, elle fera certainement plaisir à cet ami qui habite dans un petit appartement au cœur de la pollution urbaine.

2.     Les caméras de surveillance

L’idée d’avoir un étranger dans vos draps (qu’il laverait à son départ, bien sûr) ne vous plaît pas plus que ça ? Vous pouvez toujours opter pour un système de caméras de surveillance.

Il en existe de différents types :

  • celles qui détectent si quelqu’un pénètre l’habitation par les portes ou les fenêtres
  • celles qui détectent des mouvements dans la maison

En cas de présence suspecte, elles émettent un son puissant et avertissent la société de surveillance et la police qui viendront vérifier sur place que tout va bien.

Vous avez aussi la possibilité d’investir dans une caméra 360° qui filmera tout ce qui se passe dans votre maison en temps réel. Si vous voulez regarder vos plantes grandir depuis le bar de l’hôtel, ou surveiller que les couteaux et les fourchettes ne font pas la java pendant que vous grimpez le Machu Pichu, ces caméras de surveillance sur smartphone sont faites pour vous.

Rappelez-vous aussi qu’un simple sticker « caméra », ou des caméras de surveillance factices peuvent déjà décourager les voleurs les moins téméraires.

3.     Vérifiez la sécurité de vos portes et fenêtres

La majorité des cambriolages se font par la porte d’entrée. Les voleurs doivent agir rapidement et le plus discrètement possible. Votre habitation est particulièrement « à risque » si vous habitez au rez-de-chaussée, dans une rue déserte ou si elle a plusieurs accès (par le jardin, par le toit, etc…).

Nous ne sommes pas dans la Casa de Papel… Toujours dans l’idée de décourager les voleurs, plus l’accès sera difficile, moins vous aurez de risques de vous faire cambrioler. Voici quelques idées simples à mettre en place pour sécuriser votre maison :

  • Installer une porte d’entrée blindée avec une serrure sécurisée (pour ce faire, faites appel à un serrurier de confiance [clin d’œil])
  • Installer des barreaux à vos fenêtres, ou des volets extérieurs (que vous pourrez toujours gérer à distance)
  • Bloquez vos portes-fenêtres avec un morceau de bois à l’intérieur : impossible de l’ouvrir de l’extérieur sans l’enlever et donc en cassant la vitre (ce qui est rare)
  • Vérifiez et faites vérifier toutes les fenêtres, y compris les fenêtres de toit

Votre maison est-elle sécurisée ? Demandez un audit en sécurisation d’habitation.

4.     Planquez intelligemment vos biens de valeur

Ça semble couler de source… Et pourtant ! On a tendance à planquer l’argent « sous le matelas », en se disant que personne ne le trouvera. Et les bijoux Cartier de Madame sont trop souvent dans la salle-de-bains ou dans LE tiroir à bijoux de la penderie. Vous avouerez que si tout le monde a la même idée de cachette, c’est que ce n’est pas l’idée du siècle.

Bonne nouvelle, vous connaissez votre maison mieux que personne ! Et vous seul savez que dans le plancher de la chambre d’amis, il y a une latte qui se soulève, mais ça ne se voit pas de l’extérieur : c’est là, l’endroit parfait pour vos liasses de billets !

Et un coffre-fort ? La fausse bonne idée. Bien sûr, il y a un code, parfois complexe. Bien sûr, c’est « fait pour ». Et pourtant, essayer d’ouvrir le coffre-fort est la première chose que les voleurs feront. Un conseil : laissez très peu dans le coffre-fort et donnez-leur l’impression qu’ils ont eu tout votre butin. Oui, vous êtes pauvres et n’avez que 50€ d’économies. Et alors ?

N’oubliez pas que les voleurs doivent aller vite. Plus ils auront d’obstacles sur leur chemin, plus ils perdent du temps, et plus ils perdront de temps, plus ils se décourageront.

5.     Assurez-vous que votre maison… est assurée contre le vol

Malgré toutes les précautions prises pour éviter que des voleurs ne s’introduisent chez vous, le risque zéro n’existe pas. Heureusement, il existe des assurances vol. Elles ne remplaceront jamais la valeur symbolique de vos biens, ni le traumatisme causé par une intrusion de dans votre domicile, mais elles compenseront vos pertes financières.

  • Vérifiez auprès de votre courtier ou votre assurance que vous êtes bien en ordre d’assurance vol
  • Renseignez-vous pour savoir que couvre cette assurance et le montant couvert en cas de vol
  • Selon les cas, il y a des obligations en matière de surveillance. N’oubliez pas de demander les informations précises sur les conditions de votre assurance
  • Prenez un maximum de photos de vos biens de valeur (toute preuve est la bienvenue)
  • Scannez les factures et les preuves d’achat
  • Faites des copies sur le Cloud ou sur clé USB des documents importants et de vos plus belles photos

6.     Lâchez prise

Comme dit précédemment, le risque zéro n’existe pas. Dans la vie, il y a des événements sur lesquels on n’a aucune prise et les cambriolages en font malheureusement partie. Vous avez fait tout ce qu’il fallait pour limiter les risques, advienne que pourra. Une chose est sûre : passer ses vacances à se tracasser n’empêchera personne de s’introduire chez vous par effraction.

Maintenant que vous avez mis en place tout ce que vous pouviez pour partir en vacances le plus sereinement possible, vous n’avez plus qu’une seule chose à faire : profitez-en et relaxez-vous !

Et si la chance ne vous sourit pas, rappelez-vous que vous serez bien entourer pour faire face aux suite du cambriolage par plein de personnes qui connaissent les procédures et dont c’est le métier, parmi lesquelles votre serrurier de confiance qui viendra chouchouter vos portes et serrures abîmées.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Un problème de clé ?

Faites confiance à Luc Debremaeker, spécialiste en dépannage serrurerie d’urgence
à Uccle, Forest, Saint Gilles, Drogenbos, Bruxelles ou dans les alentours

Intervention dans l’heure, 7 jours sur 7