5 astuces contre le cambriolage

5 astuces contre le cambriolage - serrurier luc debremaeker

Votre maison renferme vos biens les plus précieux, et vous voulez tout faire pour les protéger d’un cambriolage. Bien que vous ayez contracté une assurance vol à la hauteur de leur valeur marchande, certains objets ont une grande valeur sentimentale.

De plus, se faire cambrioler est une violation dans votre intimité qui peut avoir des conséquences émotionnelles très fortes : colère, angoisse, peur, sentiment d’injustice. Il est donc tout à fait normal de vouloir se prémunir contre ce genre d’intrusion.

Voici 5 conseils pour vous assurer un peu plus de sérénité et de protection contre les cambriolages.

1.    Ne vous cachez pas

Lors d’un cambriolage, les voleurs agissent très souvent dans la précipitation. Ils n’ont en général que quelques minutes devant eux pour s’introduire chez vous et s’emparer de vos objets.

Vous pensez peut-être qu’en cachant votre habitation au maximum de la vue de tous, vous serez mieux protégé.

Erreur !

Imaginez que vous envisagiez de commettre un acte illégal, comme cueillir une pomme dans un verger, par exemple. Dans quelles conditions préféreriez le faire : dans un verger très aéré, avec plein de gens autour qui ont vue sur ce que vous faites, ou un verger entièrement vide entouré de hautes haies ?

Pour les cambrioleurs, c’est la même chose. Plus vous êtes éloignés des autres habitations, plus vous vous cachez derrière de grandes haies, au fond d’une parcelle bien à l’abri de la vue de tous, plus vous facilitez la tâche des voleurs.

Après quelques tours d’observation, ils auront compris vos horaires, votre mode de vie et pourront agir en toute tranquillité.

Moralité de l’histoire : « Pour vivre sereins, ne vivons pas trop cachés. »

2.    Vérifiez vos portes et fenêtres

On ne cesse de le répéter : toujours vérifier qu’on a bien fermé la porte d’entrée à clé avant de partir. Parfait ! C’est un bon début.

Mais quand on parle de vérifier portes et fenêtres, il faut penser à bien plus que ça :

  • Votre porte d’entrée est-elle assez solide ?
  • Les points d’ancrage de vos fenêtres sont-ils suffisamment renforcés ?
  • Si vous habitez au rez-de-chaussée, pensez-vous à fermer entièrement vos fenêtres avant de partir ?
  • Votre toit est-il accessible ? Si oui, les fenêtres de toit sont-elles assez sécurisées ?
  • Avez-vous vérifié qu’aucune échelle ou échafaudage ne permet l’accès à d’autres fenêtres et/ou portes ?

N’hésitez pas à demander à un serrurier professionnel de venir analyser votre bâtiment pour en améliorer la sécurité. Il pourra vous donner des conseils à appliquer à vos portes et fenêtres, blinder votre porte d’entrée et renforcer les points d’ancrage de vos fenêtres.

Dans tous les cas, si vous habitez au rez-de-chaussée, ne laissez jamais vos fenêtres ouvertes, même en oscillo-battant, et ce que vous vous absentiez une journée ou 10 minutes.

3.   Dissuadez les voleurs

Pour dissuader les voleurs, il faut encore une fois se mettre à leur place.

Rappelez-vous qu’ils ont très peu de temps pour agir et qu’ils doivent être sûrs à 100% que personne n’est dans la maison ou ne surveille. Reprenons notre exemple de la maraude : prendriez-vous le risque de voler cette pomme s’il y a un panneau « caméra de surveillance » ? Sans doute que non…

Les voleurs ne sont pas dupes, ils savent très bien que de nombreuses personnes indiquent avoir un système de surveillance, mais n’en n’ont pas. Sauf qu’ils ne peuvent jamais être sûrs à 100% et dans le doute, ils préféreront sans doute une maison sans surveillance potentielle.

Voici quelques idées pour les dissuader :

  • Programmez les lumières avec un minuteur ou, mieux, gérez-les avec votre smartphone
  • Installez des pictogrammes « caméra de surveillance »
  • Laissez le blindage de vos portes apparent
  • Ne vous retranchez pas derrière de grandes haies
  • Bloquez vos portes coulissantes avec un morceau de bois bien visible

4.    Faites connaissance avec vos voisins

Rien de tel qu’une protection humaine contre les voleurs. Même s’il est déconseillé d’intervenir face à un individu potentiellement armé, ce dernier sera découragé s’il voit qu’il est surveillé de près par le voisinage.

On a tous dans son quartier ces personnes qui passent leur vie à la fenêtre ou à la porte. Elles observent tout ce qui s’y passe, et finissent par savoir qui y habite et qui y est « étranger ».

N’hésitez pas à les saluer poliment. Un « bonjour » avec un sourire fait toujours plaisir. Elles vous reconnaîtront et sauront que si quelqu’un tente de pénétrer chez vous, c’est que quelque chose ne va pas.

Si vous vous entendez bien avec vos voisins, vous pourrez même leur demander de l’aide lorsque vous partez en vacances pour surveiller votre maison et, pourquoi pas, venir faire acte de « présence » pour dissuader encore plus les personnes mal intentionnées.

5.    Pensez comme les voleurs

Oui on l’a déjà dit, et on s’est déjà beaucoup mis à leur place. Mais malgré toutes les précautions pour ne pas qu’ils entrent chez vous, il se peut qu’ils y arrivent. Et c’est là que vos objets précieux sont en danger. Vous n’échapperez pas aux conséquences psychologiques de ce cambriolage, mais vous pouvez encore protéger votre patrimoine.

Il est évident que la plupart des gens cachent leurs effets de valeur au même endroit : la boîte à bijoux se trouvent dans la penderie ou dans la salle-de-bains, l’ordinateur portable dans le tiroir du bureau, l’argent sous le matelas ou, pire, dans un coffre-fort derrière un cadre. Ô originalité !

Rappelez-vous qu’ils doivent agir dans la précipitation et que vous avez une longueur d’avance sur eux, tout simplement parce que vous connaissez votre maison mieux que personne. Vous voyez cette latte de plancher un peu mal fixée dans laquelle on pourrait mettre quelque chose ? C’est là qu’il faut y cacher les objets de valeur !

Quelques pistes en vrac :

  • Cachez vos objets dans des endroits insolites, que personne ne connait
  • Créez des doubles fonds à des armoires ou des tables
  • Ne fermez pas vos armoires à clé : la première chose que fera le voleur est de forcer tout ce qui est fermé parce que dans l’inconscient collectif, c’est là qu’on range les biens de valeur
  • Un coffre-fort ne sert pas à grand-chose (sauf s’il est enterré par exemple) : le voleur fera tout pour l’ouvrir
  • Parfois, ce qui est le plus visible est le moins volé
  • Si vous avez vraiment peur, louez un coffre à la banque

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour protéger au mieux votre maison et vos biens d’un cambriolage.

Et si vous avez encore des doutes, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour analyser les failles de sécurité dans votre maison.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Un problème de clé ?

Faites confiance à Luc Debremaeker, spécialiste en dépannage serrurerie d’urgence
à Uccle, Forest, Saint Gilles, Drogenbos, Bruxelles ou dans les alentours

Intervention dans l’heure, 7 jours sur 7